lundi 27 décembre 2010

Domitille et Padmé.














Quand elle se sentait abandonnée et triste, elle s'imaginait en reine inter galactique. Un exemple de résilience, entourée de robots domestiques et inexpressifs, se languissant de son amant héroïque.
Alors, tout comme Padmé, se laissant aller, elle pleurait.

Quand on a 15 minutes à tuer, on craque sur la couleur.

3 commentaires:

  1. Beautiful art! Happy to have found your blog, man!
    I don't read french but i translate with babel fish, so i understand. Still, your amazing works speaks for it self. :)

    RépondreSupprimer